Mme Wabi & M. Sabi

Nous sommes un couple, à la vie comme à la rue.
Nés au début des années 70, nous sommes tous les deux passionnés par le street art, un art généreux, gratuit et accessible qui nous a réunis.
Nous adorons arpenter les rues de Paris et d’ailleurs pour découvrir de nouvelles œuvres et y semer nos “mots doux”.
Notre “Artniversaire” est le 14 février, en effet nous avons commencé à “jouer au scrabble” le jour de la Saint-Valentin 2019.
C’est l’envie de semer de la poésie dans la rue, de disperser de la beauté et de la bienveillance, d’arrêter le regard quelques instants, qui nous anime et nous inspire.

Poésie urbaine street art Montmartre.jpg
 
Copie de Hello yourself Panthéon_edited.jpg

Mrs Wabi & Mr Sabi

We are a couple, in life as in the street.
Born in the early 70's, we are both passionate about street art, a generous, free and accessible art that brought us together.
We love to walk the streets of Paris and elsewhere to discover new artworks and sow our "sweet words".
Our "Artniversary" is February 14th, as we started to "play Scrabble" on Valentine's Day 2019.
It is the desire to sow poetry in the street, to scatter beauty and kindness, to stop the gaze for a few moments, which animates and inspires us.

 

Qu'est-ce que le Wabisabi ?

Le concept de Wabisabi est une expression japonaise intraduisible qui exprime un concept esthétique, une disposition spirituelle permettant de trouver la beauté dans les effets de l’altération par le temps.
Wabi évoque la nature, la simplicité et est empreint d’une certaine mélancolie.
Sabi signifie l’altération par le temps, la patine des objets, le goût pour les choses vieillies, non aseptisées.
Wabi fait référence à la plénitude et la modestie que l'on peut éprouver face aux phénomènes naturels, et Sabi, à la sensation que l’on éprouve face aux choses dans lesquelles on peut déceler le travail du temps ou des hommes.
Tout cela implique l’acceptation du temps qui passe, la préférence pour la nature et les objets imparfaits, anciens ou vieillis, plutôt que pour le neuf et le moderne.
Une certaine résignation, empreinte de mélancolie, qui est aussi une forme d’accomplissement, de sérénité.

Fichier_000_edited.jpg
 
20210515_175834_edited_edited.png

What is Wabisabi?

The concept of Wabisabi is an untranslatable Japanese expression that expresses an aesthetic concept, a spiritual disposition to find beauty in the effects of weathering.
Wabi evokes nature, simplicity and a certain melancholy.
Sabi means the alteration of time, the patina of objects, the taste for things that are aged, not sanitized.
Wabi refers to the fullness and modesty that one can experience in the face of natural phenomena, and Sabi, to the feeling that one experiences in the face of things in which one can detect the work of time or of men.
All this implies the acceptance of the passing of time, the preference for nature and imperfect, old or aged objects, rather than for the new and modern.
A certain resignation, tinged with melancholy, which is also a form of accomplishment, of serenity.

 

Pourquoi Words by Wabi Sabi ?

Le concept de Wabisabi est proche de celui de Mono no aware, que l’on peut traduire par
« la sensibilité pour l'éphémère ».
En cela, le street art, art éphémère s’il en est et confronté aux épreuves du temps,
est en pleine cohérence avec  Wabisabi.
Nos “mots doux” ont d’abord vocation à offrir un peu de poésie et de douceur dans un monde minéral, urbain, chaotique, complexe au point d’en devenir prétentieux,
lisse et aseptisé.
Nous souhaitons offrir une pause douceur, une poésie douce et mélancolique, qui invite à regarder la ville différemment, à observer les détails et à voir la beauté dans ce qui paraît délaissé, ancien, abîmé, dégradé.
Nous voulons, en toute humilité, inciter à trouver, ou à retrouver, la simplicité des choses et des émotions.

7FFA4B7C-36E6-430F-9951-8C60CEC03AAA.JPG.jpg
 
D74E249E-B9D7-417D-ADA7-4E1284DFF273.JPG.jpg

Why Words by Wabi Sabi?

The concept of Wabisabi is close to that of Mono no aware, which can be translated as "sensitivity for the ephemeral".
From this point of view, street art, which is an ephemeral art confronted with the test of time, is in full coherence with Wabisabi.
Our "sweet words" want to offer some poetry and sweetness in a mineral, urban, chaotic world, complex to the point of becoming pretentious, smooth and sanitized.
We wish to offer a gentle pause, a soft and melancholic poetry, which invites to look at the city differently, to observe the details and to see the beauty in what seems neglected, old, damaged, degraded.
We want, in all humility, to incite to find, or to find again, the simplicity of things and emotions.